La précision de Katsuyuki Kondo

Publié le 19 Octobre 2014

Démonstration du Daito-Ryu de Kondo Senseï (source : Aikimedia)

C'est grâce au Daitokan (de la très sympathique Rachael Crompton) que j'ai pu découvrir cette petite série de vidéos commémorant le 50ème anniversaire de la mort de Sokaku Takeda Senseï.

Vous pouvez y observer les démonstrations d'instructeurs de renom tels que Yusuke Inoue, Hakaru Mori, Masatoshi Yasuno et Minoru Mochizuki mais je souhaitais particulièrement attirer votre attention sur celle de Katsuyuki Kondo (Daïto-Ryu Aïkijujutsu).

Evidemment, je n'ai pas la prétention d'émettre un jugement technique ou qualitatif sur un domaine tel que le Daito Ryu que je ne maîtrise pas, je peux toutefois évoquer mon admiration, mon respect et mon ressenti immensément positif sur cet incroyable expert pourtant méconnu en France et qui demeure pour moi l'un des plus convaincants et les plus efficaces dans sa discipline dont il demeure l'héritier.

Sans plus de fioriture, je vous laisse en sa compagnie et je vous invite à me communiquer votre avis dans les commentaires.
 

Rédigé par Aïki-Kohaï

Publié dans #Vidéos

Repost 0
Commenter cet article

Xavier 20/10/2014 12:28

Merci pour ce partage, il est vrai que l’on parle trop peu du Daito Ryu. En revanche si Katsuyuki Kondo est l’un des maitres les plus connus du Daito Ryu actuellement, il n’en est pas réellement l’héritier, ou du moins pas plus que d’autres qui ont également reçu le menkyo kaiden et créé leurs propres courants. Il faut noter aussi que la façon dont Kondo a reçu son menkyo kaiden fait polémique.

L’évènement était organisé par Kondo, il y a donc de fait un certain nombre de courants absents, les relations étant assez tendues. Minoru Mochizuki était invité en tant que modérateur uniquement, chose amusante parce qu’il n’a jamais revendiqué enseigner le Daito ryu. Il parait que Mochizuki se serait énervé contre Kondo pendant la démonstration à cause de son niveau de sabre et en aurait fait une démonstration impromptue. Le coup de gueule n’est pas sur les vidéos mais Ashura sur Kwoon expliquait que c’était un évènement dont on ne se vantait pas dans le milieu du Daito Ryu…

Aïki-Kohaï 20/10/2014 16:24

Merci Xavier pour ces croustillantes anecdotes de coulisses :-)

Je ne doute évidemment pas non plus que les autres courants comme le Takumakai disposent d'une légitimité concernant l'héritage de Sokaku Takeda (loin de moi d'ailleurs l'idée de décider ou d'analyser qui disposerait d'une légitimité en la matière).

Un constat est tout de même à faire : Le Daito-Ryu est discret et on en parle peu ou pas en France. Bien dommage.