Blocage en croix et Gokyo : Difficultés et réalisme

Publié le 17 Mai 2017

Source : Imagin'Arts et Lionel Froidure (merci à lui)

Je m'intéresse beaucoup aux vidéos de Lionel Froidure et aux différents reportages "Imagin'Arts" en général. Je sais que les pratiquants de Karaté ou d'Arnis Kali connaissent bien son travail mais je m'aperçois que beaucoup de pratiquants d'Aïkido n'ont jamais entendu parlé de lui et/ou des articles et vidéos qu'il diffuse via son blog.

Afin de remédier à cela à mon humble niveau et par le biais d'Aïki-kohaï, je vous propose donc ici une vidéo que j'ai particulièrement appréciée car elle répondait exactement à mon entrainement du moment.

Il s'agit d'une explication assez technique sur le blocage en croix que j'ai pu brièvement pratiquer dans différentes disciplines et notamment en Taekwondo, en Viet Vo Dao et en Self defense.

Pour les plus fidèles de mes lecteurs, j'ai pu également rédiger une étude plus générale sur le sujet de l'efficacité et de ses pièges.

Je constate que la vidéo de Lionel répond exactement à certaines des problématiques évoquées dans mon article sur le sujet. 

En testant à la fois la parade en croix avec un instructeur de Viet Vo Dao, j'ai souhaité ensuite expérimenter avec lui notre Gokyo classique pour un résultat, il me semble, tout de même plus satisfaisant mais révélant une difficulté identique concernant le retrait de l'arme (n.d.a : notons toutefois que je ne suis pas un expert évidemment et qu'il est facile de déjouer mon mouvement a priori).

Il est à noter aussi que j'ai vu différentes "manières" de pratiquer Gokyo et notamment sur cette vidéo ou bien celle-ci totalement différente d'une pratique "standard".

Mon constat est simple, tout "arrêt" par compression dans ce type de mouvement est extrêmement dangereux pour l'intégrité physique de Tori du fait du possible retrait de l'arme sans un placement adéquat. Bien souvent, le placement et le déséquilibre sont négligés au profit d'un blocage de l'avant bras de Uke/Aïte sans réelle idée de ce qui pourrait survenir ensuite face à un utilisateur expérimenté ou tout simplement un mouvement naturel qui veut que, lorsqu'on est arrêté brutalement dans son attaque, la tendance est plutôt au retrait puis au retour.

Je ne ferais pas ici une leçon sur Gokyo car cela n'est pas mon propos ni mon rôle, mais j'espère simplement que vous testerez vous-même ce qui fonctionne ou non afin de constater lorsque les choses ne sont visiblement pas en place ou le risque trop grand.

En attendant, je vous souhaite un bon visionnage et...merci Lionel :-)

Rédigé par Aïki-Kohaï

Publié dans #Vidéos, #Actualités-Nouveautés, #Arts martiaux

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article