Donovan Waite : L'autre étoile de l'Aïkido Américain

Publié le 20 Avril 2017

Source : Sakura Dojo

Source : Sakura Dojo

(source : Francisco Del Valle, merci à lui)

Lorsque vous imaginez l'Aïkido américain, la grande majorité des pratiquants pensent immédiatement à l'incontournable Yoshimitsu Yamada senseï.

De mon coté, si je me suis déjà intéressé longuement aux reines méconnues de l'Aïkido outre-atlantique que je vous invite à nouveau à découvrir dans cet article, il demeure un sujet que je n'ai pas abordé jusque là : mon intérêt pour Donovan Waite dont le style a énormément évolué avec le temps.

Je profite donc de ces vidéos glanées sur le net, pour parler de ce maître devenu incontournable à l'Aïkikaï de New-York.

Né en Jamaïque, Donovan Waite débute par le Judo à Birmingham en Angletterre mais découvre l'Aïkido par l'intermédiaire de Chiba senseï qui va l'amener très tôt jusqu'à son shodan. A la même période, il fait la rencontre de Tamura senseï et Saïto senseï.

J'aime à croire que ce dernier influence encore actuellement la pratique des armes de ce professeur mais je vous laisse seul juge.

Lorsque Donovan Waite déménage aux états unis en 1984, il fait finalement la rencontre de Yamada senseï et Sugano senseï et il restera ushi deshi à l'Aïkikaï de New York pendant plus de 10 ans. A cette période, il devient également professionnel et c'est principalement auprès de Yamada senseï qu'il développe sa pratique bien que le "jeune" maître évolue à ce jour vers un style que j'estime assez différent (n.d.a : c'est un avis personnel et basé uniquement sur des observations, précisons le).

Rappelons enfin que Donovan Waite est aussi instructeur principal depuis 1997 de l'Aïkido Center City de Philadelphie et membre du comité technique de l'USAF (non pas l'united states Air force mais bien la fédération américaine d'Aïkido :-) ).

Si vous êtes intéressés par la découverte de cet enseignant pas si connu que cela dans l'hexagone, vous avez la possibilité de le rencontrer dans quelques stages internationaux (de mémoire, le maître vient régulièrement rendre visite à nos amis Belges par si éloignés que cela) ou bien de vous procurer quelques supports audiovisuels pour les moins chanceux.

Je pense qu'il peut éveiller grandement votre intérêt parce qu'il me semble incarner un shu-ha-ri pleinement développé jusqu'à son terme. Sa capacité à "switcher" entre le style originel de son maître tout en développant une finesse et un travail spécifique fait de lui une personnalité à retenir, je le crois.

Bonne recherche.

Rédigé par Aïki-Kohaï

Publié dans #Pratique de l'Aïkido, #Vidéos

Repost 0
Commenter cet article