Léo Tamaki à Fontainebleau le 11 mars 2015

Publié le 17 Mars 2015

(source : Paris Kishinkaï)

Ce n'est un secret pour personne, je ne cache pas mon respect pour le travail de Léo Tamaki (du Kishinkaï Aikido) qui, avec Monfouga Sensei (Aïkido) et Takeharu Noro (Kinomichi), est l'un des différents enseignants du Korindo que j'ai la chance et la fierté de pouvoir observer au quotidien.

Il va sans dire que ces enseignants ont des parcours, des écoles et des sensibilités différentes et évidemment, le style du Kishinkaï n'est pas le mien. Ce dernier n'en demeure pas moins intéressant et enrichissant et mon compte rendu de la NAMT 2014 (j'espère bien être là en 2015) montrait déjà mon intérêt plus que marqué pour l'un des premiers maîtres à porter un oeil amical sur votre serviteur et l'aventure Aïki-kohaï.

Je souhaitais cependant mettre en lumière la démonstration de Fontainebleau du 11 mars 2015 car je trouve que c'est l'une des meilleures de la fine équipe (la "team uke" Isseï, Alex, Germain étant bien connue des "Korindosiens"). Sans tatami, dans un espace qui m'a l'air plus restreint encore que le théâtre de la NAMT précédente, la fine fleur du Kishinkaï trouve malgré tout assez d'énergie, de dynamisme et de volonté (si, si, le terme est juste quand on ose un placement de ce que je crois être un cousin de....Koshi Nage dans ces circonstances) pour offrir au public un bel instant.

Mention spéciale pour le buki waza très dynamique et le moment préféré de ma femme : l'échange aux sabres entre les deux frères Tamaki.

J'apprécie énormément le Paris Taïko Ensemble et c'est également toujours un plaisir de voir une démonstration d'Aïkido accompagnée par des musiciens.

Sans plus de fioriture, je vous propose donc d'apprécier cette petite vidéo en espérant qu'elle vous plaira comme à moi.

Rédigé par Aïki-Kohaï

Publié dans #Vidéos

Repost 0
Commenter cet article