Masamichi Noro : Instants souriants de 1964

Publié le 13 Juillet 2014

Une vidéo Nîmoise Noro Senseï (source : kinomichiinstructint, merci à lui)

La plupart des lecteurs d'Aïki-kohaï connaissent à présent mon grand intérêt pour le travail de Noro Masamichi. C'est donc avec plaisir que je me fais le relais d'une vidéo 8mm du CNAM (Centre Nimois des Arts martiaux créé par deux élèves de Noro senseï : Jacqueline et Pierre Villaret ) datant de 1964.

A l'époque la région de Nîmes est l'une des premières destination de Noro Senseï fraichement arrivé en France en 1961. Les moyens pour faire connaître et développer l'Aïkido sont alors rudimentaires (de nombreuses démonstrations se passent notamment dans des endroits insolites et/ou sur les plages auprès de quelques spectateurs comme à Fréjus lors d'un "dojo beach" en 1962) mais la pratique ne manque pas de panache, de technique, de qualité et de cette circularité incroyable qu'on retrouvera plus tard dans le Kinomichi.

Depuis 1961, Noro Senseï dispose du titre de délégué officiel pour l'Europe et L'Afrique et de la lourde tâche de diffuser l'enseignement du fondateur.dont il est l'élève direct. C'est une tâche dont il s'acquitera avec brio, on le sait fort bien, mais d'en voir les premiers jalons est toujours générateur d'une émotion particulière (du moins, en ce qui me concerne).

Il reste quelques pépites de ces instants de pionniers à glaner sur le web ou ailleurs et c'est un vrai plaisir de pouvoir y observer les "débuts" de l'Aïkido Français par les gestes du plus souriant de ses ambassadeurs.

Je ne saurais trop conseiller aux kohaïs qui s'intéressent à cette période de prendre le temps de découvrir quelques vidéos et/ou documents sur le sujet et notamment sur le site très complet des instructeurs et enseignants du Kinomichi.

Il y a également les ouvrages très diffusés s'y intéressant comme le très connu : Aïkido Pioneers de Stanley Pranin.

Bon entraînement individuel dans les pas du géant souriant :-)

Rédigé par Aïki-Kohaï

Publié dans #Vidéos

Repost 0
Commenter cet article