Tetsuzan Kuroda, le sabre invisible du Shinbukan

Publié le 1 Mai 2014

Tetsuzan Kuroda lors de la 1ière NAMT (vidéo proposée par thoelo1, merci à lui)

Parce qu'il n'y a pas que l'Aïkido dans la vie et qu'on m'a demandé ces derniers jours si je m'intéressais à d'autres budo ou bien d'autres arts martiaux traditionnels, je dois dire que l'un des maîtres que j'ai invoqué en premier fut Tetsuzan Kuroda (que j'ai notamment découvert grâce à Léo Tamaki, merci à lui).

A seulement 20 ans, ce prodige des arts martiaux reçut le titre de Hanshi Hachidan (8ème dan) de Kobudo du Daï Nippon Butokukaï. Il est encore à ce jour le plus jeune gradé de l'histoire et on le connait et le reconnait pour cela.

Entrainé sous la férule de son grand père qui semble tenir une place toute particulière dans son coeur (ce qui m'a d'ailleurs profondément touché) si l'on en croit les quelques informations glanées sur la toile, c'est lors de son apparition à la Nuit des arts martiaux traditionnels que j'ai pu observer tout son talent que je souhatais vous faire partager.

Kuroda senseï y apparait sur le tatami à la fois présent, en action mais immobile. Son sabre se déplace sans se déplacer entre ses mains et je dois dire qu'on peut ressentir la très grande intensité de ce court moment.

On peut aussi observer (même si observer n'est pas exactement le mot juste et très présomptueux) les "mouvements invisibles" de son style tout particulier de Iaïjutsu et l'extrème rapidité et souplesse de sa technique. Ce sabre invisible du Kuroda Shinbukan Dojo et sa technique appartiennent aux koryus (anciens arts martiaux japonais) du Komagawa Kaïshin-ryu (pour le Kenjutsu) et du Tamiya-ryu (pour le volet Iaïjutsu, l'art de dégainer le sabre dont nous pouvons observer  avec fascination et intérêt un infime aperçu). Tetsuzan Kuroda enseigne également trois autres koryus dans son école d'élèves visiblement triés sur le volet et pourtant présente dans le monde entier.

Afin de ne pas galvauder son enseignement je vous invite plutôt à vous renseigner directement à la source bien que vous puissiez toujours prendre plaisir à observer son arts sur d'autres vidéos que je partagerais avec plaisir.

Rédigé par Aïki-Kohaï

Publié dans #Arts martiaux

Repost 0
Commenter cet article